• MIRECHELOUE _copyright Adrian Cain

Education à l'image

Auto-défense filmique et féministe

Atelier théorique et pratique.

Alexandra Dols développe depuis 2010 des outils pédagogiques d’éducation à l’image en milieu scolaire.

Ses outils sont inspirés de l’éducation populaire, du « théâtre des opprimés » de A. Boal ou encore de la tradition du détournement féministe.

Au cœur de son travail réside la question de l’auto-défense filmique et féministe face au spectre des stéréotypes racistes, classistes, sexistes et homophobes :
 
" Une auto-défense filmique vis-à-vis d’images-clichés destructrices pour ceux et celles qu’elles ciblent dans leurs représentations. Après les avoir détectées, il s’agit de réécrire, rejouer ou encore détourner ces mêmes clichés pour changer le récit, ouvrir les imaginaires.

Une autodéfense féministe vis-à-vis de l’ensemble des dominations auxquelles les élèves peuvent être confrontées : il s’agit alors de transmettre des ressources institutionnelles et communautaires, des réflexes, des mots pour apprendre à se défendre face aux violences sociales dont les élèves peuvent faire l’expérience."

Ses ateliers ont déjà été mis en place dans plus d'une dizaine de classes, avec le dispositif CinEgalité à Aubervilliers, Citoyenneté jeunesse ou encore Micaco du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis.
Public : adulte, université, école de cinéma
Conception d'un atelier, parcours adapté aux besoins et temporalités
Dossier détaillé et devis sur demande

Mise en oeuvre : Hybrid pulse