À propos

La question boussole d’Alexandra Dols est celle de la libération des peuples et de la libération de soi face à un pouvoir protéiforme.

Diplômée d’un Master en création et réalisation audiovisuelle à Paris VIII et d’un Master en écriture de scénario Paris I Panthéon-Sorbonne, Alexandra Dols est autrice, réalisatrice et performeuse.

Au sein d'Hybrid Pulse, elle écrit et réalise des documentaires sur les luttes de libérations dans le monde arabe et en France qui trouvent de nombreux échos en France et à l'international. Pour n'en citer que certains : Moudjahidate (2007) Derrière les fronts (2017 - Sunbird Award, en sortie nationale en France, le film est soutenu par Ken Loach) Minimum syndical (2019).

Attachée à la transmission, elle participe à de nombreuses projections débats, séminaires et conférences (Université Sorbonne, Fémis, Théâtre National de Bretagne, University of Virginia, Museum of Fine Arts de Houston, Institut Français de Tunis, SOAS University (Londres), Sandberg Institutes (Amsterdam).

Depuis 2010, elle conçoit des outils féministes d’éducation à l’image ; des parcours « d'auto-défense filmique » qu'elle déploie auprès de jeunes et d'adultes.

Aujourd’hui, elle écrit une performance dystopique "Imbratoura" hybridant texte d'anticipation, danse krump et art numérique.

Au cœur de son travail et de sa poésie, la question de l'auto-défense intellectuelle et sensorielle côtoie l'ouverture des imaginaires.

« - Qu’est-ce que vous faites ? 
- Je suis un artificier. Je fabrique quelque chose qui sert finalement à un siège, à une guerre, à une destruction. Je ne suis pas pour la destruction, mais je suis pour qu'on puisse passer, pour qu'on puisse avancer, pour qu'on puisse faire tomber les murs. »
Michel Foucault