À propos

Alexandra Dols est auteure, réalisatrice et productrice.

Diplômée d’un Master II en Création et réalisation audiovisuelle de Paris VIII Vincennes et d’un Master I en Écriture de scénario de fiction de Paris I Panthéon-Sorbonne, elle cofonde en 2006 Hybrid Pulse. Cette association soutient l’écriture, réalisation, production et distribution de films de réalisatrices et s’inscrit dans une perspective féministe d’auto-organisation. Elle y produit et réalise deux longs métrages documentaires sur les luttes dans le monde arabe.


Le premier, MOUDJAHIDATE (« combattantes », en arabe) (2008-75’), donne la parole aux Algériennes engagées pour l’indépendance du pays. Maquisarde, agente de liaison, prisonnière ou en solidarité effective mais non reconnue comme combattante… les récits de ces femmes se tissent avec celui de l’historienne, elle-même moudjahida, Danièle Djamila Amrane.

Le second, DERRIÈRE LES FRONTS (2017-113’), porte sur les conséquences psychologiques de l’occupation et les résiliences et résistances des Palestinien-nes. Ce road-movie conduit par la psychiatre et écrivaine Samah Jabr trace un documentaire aux multiples voix et expérimentations visuelles, pour chercher l’invisible, ce qui se loge derrière les fronts. « La poésie du film d’Alexandra Dols n’a rien de la fuite », comme l’écrit le collectif Cases rebelles. En sortie nationale en France et prochainement en Italie, son documentaire est primé et sélectionné dans de nombreux festivals internationaux, et a été remarqué par le réalisateur Ken Loach, qui encourage le public à voir le film.

Le travail d’Alexandra Dols est remarqué par l’union syndicale Solidaires, qui lui commandera un documentaire sur la lutte contre l’homophobie et la transphobie dans le monde du travail et du syndicat : MINIMUM SYNDICAL ! (2019-26’).

L’obsession qui relie les productions d’Alexandra Dols est la question de la Libération des peuples et de la libération de soi, face à un Pouvoir protéiforme. En déployant documentaire, workshop, séminaire et article, cette auteure réalisatrice interroge ce va-et-vient entre des luttes collectives et leur dimension intime. Cœur de son travail et de la beauté de sa poésie.

Depuis 2020, elle explore de nouveaux mondes et écritures et retourne la focale sur son univers pour répondre à cette même question.

Elle prépare actuellement une performance dansée krump, HOUB au sein du Laboratoire de création Whystories, produite par Hybrid Pulse.